Actualités

Ethics and management of COVID-19
24 Avr

Ethics and management of COVID-19

Ethics and what justifies human rights have a central place to play in the management of the crisis of a pandemic like that of Covid-19.
Bioethics in the face of COVID-19, a weapon for the governance of the health crisis
09 Avr

Bioethics in the face of COVID-19, a weapon for the governance of the health crisis

The COVID-19 Coronavirus disease sparked a worldwide war declared in January 2020. No country, culture, or community has been spared. None of us, as individuals, can escape the potential risk of contamination with unpredictable consequences. Faced with this situation, can bioethics be a weapon within the reach of all of us?
La bioéthique face au Covid-19, une arme pour la gouvernance de la crise sanitaire
06 Avr

La bioéthique face au Covid-19, une arme pour la gouvernance de la crise sanitaire

Le Coronavirus Covid-19 a déclenché une guerre mondiale déclarée en janvier 2020. Aucun pays, aucune culture, aucune collectivité n’est épargnée. Aucun d’entre nous, à titre individuel, n’échappe au risque potentiel d’une contamination aux conséquences imprévisibles. Face à ce constat, la bioéthique est-elle une arme à la portée de chacun d’entre nous ?
Anonymat du don de gamètes et accès aux origines pour l’enfant né à sa majorité
11 Mar

Anonymat du don de gamètes et accès aux origines pour l’enfant né à sa majorité

À l’issue de la première lecture du projet de loi de bioéthique, l’annonce de l’ouverture du don de gamètes à des indications sociétales provenant d’une femme en couple ou non s’accompagne de la possibilité pour tout enfant issu d’un tel don, d’accéder à ses origines personnelles. Ceci veut dire que l’anonymat du don est maintenu entre donneur et receveur.
La primauté de la personne et la loi de bioéthique
28 Jan

La primauté de la personne et la loi de bioéthique

Lors du passage de l’éthique au droit, la courte histoire des législations en matière de bioéthique démontre bien que trop de normes tuent la norme et que la France (1994) comme le Royaume-Uni (1990) ont fait le bon choix d’une loi-cadre en matière de bioéthique.
L’apport inédit de la Cour des Comptes sur l’efficience du don de gamètes
25 Jan

L’apport inédit de la Cour des Comptes sur l’efficience du don de gamètes

Un éclairant chapitre sur l’AMP dans le rapport annuel de la Cour des Comptes sur l’application des lois de financement de la sécurité sociale, publié le 8 octobre 2019, une semaine avant le vote en première lecture du projet de loi de bioéthique par l’Assemblée nationale, auraient déjà dû interpeller le décideur politique, gouvernement comme parlement, à compléter sa réflexion à propos d’éventuels non-dits ou non-sus sur la gestion du don de gamètes dans notre pays. À ce jour, les importantes conclusions de la Cour des Comptes sont passées sous silence, malgré l’apport de certaines informations non retrouvées dans les différents rapports officiels qui ont précédé le projet de loi.
Page 2 sur 5