Editos

Le débat public pour les nouvelles technologies
15 Jui

Le débat public pour les nouvelles technologies

Alors qu’il est au tour de la France de présider le Conseil de l’Europe, le Comité de bioéthique du Conseil de l’Europe (DH-BIO) vient d’organiser le 4 juin dernier un séminaire de haut niveau portant sur le débat public comme outil de gouvernance pour les nouvelles technologies.

Cette thématique du débat public fut choisie depuis longtemps, bien avant l’arrivée des gilets jaunes et le grand débat national qui s’en suivit dans notre pays. Depuis la préparation de la loi de bioéthique de 2011, des États généraux de la bioéthique sont organisés conformément à la loi de 2004, une forme de débat public « à la française » qui fut présentée par Jean-François Delfraisssy, président du CCNE. Au-delà de la France, les nombreux questionnements et les échanges inédits soulevés par d’éminents experts et des organisations internationales (OMS, UNESCO) ne manqueront pas d’enrichir le futur guide sur le débat public qu’élabore le DH-BIO pour les 47 états membres du Conseil de l’Europe.

Dans la relation du savoir au pouvoir, le débat public se présente comme une force citoyenne nouvelle pour la démocratie participative. Une méthode claire et un cadre s’imposent au débat public, laissant une flexibilité aux citoyens pour l’impulser et une vigilance aux risques (appropriation indue, dépendance financière …)

Encore faudra-t-il aussi lui assurer son indépendance et sa place au regard de la démocratie représentative, la seule qui puisse être in fine décisionnelle dans un Etat de droit.

Un beau sujet pour fêter les 70 ans du Conseil de l’Europe !

Dernière modification le lundi, 08 juillet 2019 11:31
Jacques Montagut

Jacques Montagut s'investit pour faire connaître et reconnaître la médecine et la biologie de la reproduction ainsi que les questions éthiques soulevées par l’avancée de la connaissance dans ce domaine. Il a siégé dans différentes instances ministérielles et éthiques. Il décide aujourd’hui de favoriser la réflexion et le débat sur le site Internet de Fertile Vision.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.