Notre réflexion porte aujourd’hui sur les tensions éthiques provoquées par le Covid-19 sur la gouvernance de la crise et sa chaîne sanitaire.

Le Coronavirus Covid-19 a déclenché une guerre mondiale déclarée en janvier 2020. Aucun pays, aucune culture, aucune collectivité n’est épargnée. Aucun d’entre nous, à titre individuel, n’échappe au risque potentiel d’une contamination aux conséquences imprévisibles.

Face à ce constat, la bioéthique est-elle une arme à la portée de chacun d’entre nous ?

Le Coronavirus Covid-19 a déclenché une guerre mondiale déclarée en janvier 2020. Aucun pays, aucune culture, aucune collectivité n’est épargnée. Aucun d’entre nous, à titre individuel, n’échappe au risque potentiel d’une contamination aux conséquences imprévisibles.

Face à ce constat, la bioéthique est-elle une arme à la portée de chacun d’entre nous ?