Actualités

Le principe d’interdiction du profit relatif au corps humain et ses parties
01 Mai

Le principe d’interdiction du profit relatif au corps humain et ses parties

Le 1er mai 2018

Le Comité de bioéthique du Conseil de l’Europe (DH-BIO) vient d’éditer un guide pour faciliter la mise en œuvre du principe d’interdiction du profit relatif au corps humain et ses parties : https://www.coe.int/fr/web/bioethics

Il inclut un certain nombre d’instruments juridiques et de normes professionnelles relatives au principe d’interdiction du profit : Convention sur les droits de l’homme et la biomédecine et certains protocoles additionnels, Convention du conseil de l’Europe contre le trafic d’organes humains, Principe directeur 5 de l’OMS …

Il clarifie les termes de remboursement des dépenses justifiables et l’indemnisation de la perte de revenus des donneurs vivants. Enfin il précise les mesures acceptables pour la promotion du don à la lumière du principe d’interdiction du profit.

Voilà des notions bien utiles pour éclairer non seulement les décideurs politiques, les autorités et les professionnels de santé concernés mais aussi les donneurs et les receveurs d’organes, de tissus et de cellules humaines dont les gamètes.

Dernière modification le mercredi, 19 septembre 2018 16:43
Jacques Montagut

Jacques Montagut s'investit pour faire connaître et reconnaître la médecine et la biologie de la reproduction ainsi que les questions éthiques soulevées par l’avancée de la connaissance dans ce domaine. Il a siégé dans différentes instances ministérielles et éthiques. Il décide aujourd’hui de favoriser la réflexion et le débat sur le site Internet de Fertile Vision.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.